Présentation


Artiste autodidacte depuis le commencement dans un environnement familial propice à la création, Stéphane L Sauze se rappelle avoir peint sa première oeuvre à l’huile à l’âge de 15 ans. Mais l’acrylique remplace rapidement la peinture à l’huile, plus adaptée à son rythme.

En parallèle de cette pratique picturale Stéphane L Sauze dessine. Cette dualité caractérise l’ensemble de son parcours, comme une oscillation entre deux pôles qui s’aimantent et ainsi empêchent le regard de se reposer.

Son dessin nous absorbe dans une multitude de détails et entremêle abusivement plusieurs univers : flores végétale, aquatique ou encore organique dans lesquelles le regard arrive parfois à retrouver des formes familières aux contours arrondis voire féminins, auxquelles se raccrocher afin de ne pas sombrer dans le chaos de cette abondance qui finit par se révéler angoissante. A cette exploration vers l’infiniment petit l’élément sphérique d’une cosmologie imaginaire offre un repère itératif quasi obsessionnel qui renvoie le regard vers l’infiniment grand ; toujours dans ce mouvement de balancier perpétuel. 

Sa peinture est tout autre, expression d’une facette plus solaire et plus apaisée qui laisse une grande part au genre figuratif. On peut y ressentir des échos de Gauguin, Van Gogh mais aussi de Bonnard…

Stéphane L Sauze s’en remet avec une belle confiance à son intuition et à son inconscient et ne craint pas de se lancer à corps perdu dans chaque nouvelle oeuvre, sans croquis préalable. Il s’agit bien souvent pour lui d’une évidence qui alimente sa vitalité. Habité par de nombreuses voix et pris dans une forme de gémellité il accepte avec une sagesse toute orientale d’être le vecteur de forces qui le traversent...

Sophie Cizaire  Projet Vénus Grenoble 2019